La fierté d’une photo réussie

2 commentaires

Cette semaine, je vais vous parler brièvement de fierté. Je termine tout juste 5 grosses séances en 4 jours (tempêtes obligent) et je dois dire que je suis particulièrement satisfait des résultats de ce sprint. C’est pourquoi j’aimerais prendre quelques minutes pour analyser une photo dont je suis fier. Ce n’est absolument pas parce que je suis trop épuisé pour écrire 2000 mots sur un sujet technique. Fierté! Célébration! Sieste!

J’ai pris deux photos en 2018 dont je suis spécialement fier, parce que dans les deux cas j’ai ressenti un déclic. Je ne pourrai jamais revenir au photographe que j’étais avant ces deux poses. Si vous êtes absolument débutant en photo, j’espère que votre premier déclic majeur sera le choix de votre sujet ou sinon la compréhension du triangle de l’exposition ;).

Ce ne sont pas nécessairement mes deux meilleures photos, mais deux qui me rendent heureux de voir du progrès dans ma pratique et je vous en présente une ici aujourd’hui.

Une photo dont je suis fier pour ma pratique de 2018
J’adore la répétition des ronds dans ce reflet de bateau et bouée.

Les reflets ont longtemps fasciné les photographes. J’avais prévu vous offrir un lien vers un article de blogue qui montrait une cinquantaine de photos de reflets (Google vous donnera un million de résultats sur la recherche), mais par hasard, je suis tombé sur un billet qui est bien plus captivant: des illustrateurs de Disney qui dessinent leur propre reflet.

L’image réfléchie, avec toute sa distorsion provoque l’intrigue. Je n’étais jamais vraiment intéressé par l’étude de ce sujet. Trop simpliste, je me disais. Je préférais consacrer mes énergies vers des paysages dramatiques ou des portraits humanistes.

Aujourd’hui, j’aime bien faire faire une marche à ma caméra et garder l’oeil ouvert pour de beaux reflets. Surtout au quai, avec toute la variété de couleur qu’offrent les bateaux de pêche.

Fixez vous régulièrement de petits défis

En fait, ce que j’apprécie le plus de ce genre de photo est le manque de pression. Je peux sortir ma caméra avec l’idée qu’il y a potentiellement une photo intéressante à saisir du chaos. Mais sans garantie et sans conséquence si c’est un échec. Je vous recommande de trouver un sujet simple à étudier régulièrement. Quelque chose qui ne nécessite pas un déplacement important ou des conditions météo particulières. Une photo de paysage peut être très banale si la lumière n’est pas à son meilleur. Un portrait comporte le même risque. Mais une nature morte ne sera pas insultée par mon incompétence. Avec les reflets dans l’eau, l’avantage est que notre composition est toujours en mouvement. Je ne peux pas prendre 2 fois la même image.

La lumière de l'après-midi met en valeur la couleur.
Une photo du même jour avec un autre bateau

La rareté de la belle lumière

Si vous faites de la photo depuis un certain temps, on vous aura sans doute parlé de l’heure dorée. C’est grosso modo l’heure suivant le levé de soleil et précédant le couché de soleil. À ce qu’on me raconte, la lumière est superbe au levé de soleil. À ce moment, notre belle étoile naine jaune sera bas dans le ciel et la lumière pourra éclairer nos sujets de côté et sera moins contrastée et plus chaude que le reste de la journée. C’est donc une lumière flatteuse pour beaucoup de sujets. C’est pourquoi on voit rarement des photographes de paysage travailler à midi. La lumière étant trop contrastée à ce moment de la journée. Pourtant, ma photo de reflet à été prise en après-midi.

Les reflets dans l'eau offrent une variété infinie de photos.
On peut viser un cadre plus minimaliste aussi.

Je vais bientôt écrire un article sur les propriétés de la lumière, mais je vous fais un résumé rapide d’un des aspects à prendre en compte en photo: sa direction. Lorsque la lumière éclaire notre sujet de côté, cela aura tendance à mettre en valeur la forme de celui-ci. On verra plus facilement que c’est un sujet qui à un volume, en 3 dimensions. Lorsque l’on a l’impression qu’il y a une profondeur impressionnante dans une photo, la lumière vient généralement de côté.

Lorsque la lumière est derrière notre sujet, on se retrouve en contre-jour et on met l’accent sur la forme du sujet ou sur son geste. Puisqu’on ne voit pas le détail à l’intérieur de la forme de notre sujet, sa silhouette à besoin d’avoir une forme intéressante.

Les photos de reflets sont populaires et accessibles à tous.
Chaque pose sera différente.

Enfin, quand la lumière éclaire un sujet de face, cela a tendance à aplatir l’image, puisqu’on manque d’ombre pour donner des indices sur le volume de notre sujet. Cela à l’avantage de mettre en valeur la couleur.

On ira en détail sur ces concepts dans un autre article. Mais le déclic que j’ai eu en lien avec notre photo de reflet de bateau est le suivant: la direction de la lumière est toujours relatif à notre sujet et de la perspective que l’on prend pour le photographier. Par exemple, un soleil haut dans le ciel nous éclaire du dessus. Mais si je photographie un goéland au vol, c’est à contre-jour. Et si je photographie le sol ou un reflet dans l’eau, la lumière éclaire mon sujet de face. J’aurai donc tendance à ressortir les couleurs.

Les reflets dans l'eau changent constamment.
Il suffit de trouver un cadre qui à du potentiel et prendre plein d’images de celui-ci.

C’est donc parfaitement adapté à mon sujet et à la façon dont j’ai envie de l’interpréter. Et pourtant, on recommande rarement de prendre des photos en plein après-midi, la lumière est trop intense et pas « belle ».

Clic X 100. C’est juste du temps =)

C’est une observation toute simple, mais qui peut changer votre façon d’approcher la photographie. Je sais que dans mon cas, je ne suis pas à la veille d’oublier cette perspective sur la lumière.

Et vous, avez-vous une photo récente dont vous êtes fier?

Alors, chers photographes, je vous dis à la semaine prochaine!

Et n’oubliez pas de partager l’article, merci!

Nigel

2 commentaires sur “La fierté d’une photo réussie”

Participez à la discussion!