Par où commencer à apprendre la photo? Avec le sujet de notre image.

16 commentaires

DSC00090
Par où commencer à apprendre la photo?

Ce n’est pas évident, c’est une question piège.


Vous avez un appareil; reflex, hybride, téléphone. Peu importe l’outil, vous êtes capable de prendre des images. On vous a donné comme explications de jouer dans le mode manuel et lire le livre d’instructions. Pendant que vous faites cela, je vais apprendre comment faire de la mécanique en ouvrant le manuel qui venait avec mon Ford. Nous pourrons comparer notre taux de réussite. 

Bref, comment on fait pour progresser? Un petit pas à la fois. Et une erreur à la fois. 


L’erreur la plus commune? Une erreur toute simple et facile à corriger; posez-vous une question avant de commencer à photographier:

C’est quoi le sujet dans votre photo?


C’est simple et évident, c’est ce qui est devant votre caméra, non? Posez-vous vraiment la question, quel est le sujet de votre photo. 

Flocon la vache, un de mes sujets favoris de l'année.

Quel est le sujet dans cette photo? La mer? La vache? Moi, je voulais montrer les flocons de neige dans la peau de la vache. C’était un choix artistique, pas de juste montrer une vache dans un champ, mais de montrer, de célébrer Flocon la Vache, la plus belle vache dans le champ. 

Et dans cette prochaine photo, quel est le sujet?

Lorsque vous apprenez la photo, il est facile de ne pas avoir un sujet clair dans notre photo.

Je sais qu’il y a un chien dans cette image, mais je vois la tache rouge de la serviette de plage, ensuite l’horizon croche et finalement le chien beige sur le sable doré.

Cette distraction, cette contamination du message, c’est une erreur extrêmement facile à commettre. 

Récemment, j’ai fait des photos des membres de différentes équipes d’une compagnie dans leur milieu de travail. Pour l’une des divisions, la séance avait lieu dans un garage.

J’ai remarqué, au fin fond de mon cadre, qu’il y avait un calendrier qui a été réalisé avec un budget limité. Ça se voyait tout de suite que le photographe avait manqué d’argent, parce que la pauvre jeune modèle n’avait pas beaucoup de linge. Ça sautait aux yeux comme on dit.

Dans ma photo, est-ce que je veux que mon sujet soit une gang de jeunes mécaniciens huilés et sales ou une fille tounu sur le mur du fond? Je ne peux pas avoir les deux. Le sujet va en partie dépendre du public, de notre audience, mais ça c’est pour un autre article.

Lorsque vous prenez une photo, tout ce qui est dans votre cadre peut attirer le regard. Ces distractions pourraient retenir encore plus l’attention que ce que vous pensiez illustrer.


C’est pourquoi il faut toujours commencer par identifier notre sujet. Avant de zoomer, avant de choisir le mode, avant même d’allumer l’appareil.

 


Vous avez eu envie de photographier. Vous avez sorti votre caméra.

Pourquoi? Qu’est-ce qui a provoqué le désir de partager ce moment, de l’immortaliser? 

 

Le sujet de cette photo? La curiosité de la petite fille.

Un écrivain fait quoi? Il raconte une histoire. Sa connaissance des règles de grammaire sert à être cohérent dans son propos, mais à la base, il a quelque chose à dire. Il va probablement se torturer l’esprit à le faire. On peut juste espérer lire des bonnes histoires de notre auteur préféré, avant que l’absinthe et la tuberculose fassent trop de ravages (ou l’équivalent de son époque). Mais il y aura une histoire. En photo, same thing, idem, c’est pareil.


Sauf que nous nous n’avons pas le syndrome de la page blanche(mot du jour:  leucosélophobie). Nous ne sommes pas paralysés par le vide, mais par la cacophonie de la réalité. Comment fait-on pour prendre tout l’univers et lui donner du sens dans un petit cadre de 4×6 ET que la personne qui regarde l’image comprenne le message? Une image vaut mille mots? Peut-être, mais quels mots? Un singe est capable d’écrire mille mots, bonne chance dans la traduction. Et si vous avez cette chance, ce sera écrit: banananananananane ad infinitum.


À suivre, parce que je n’ai pas la réponse à cette question et cela fait 10 ans que j’y pense. C’est une question importante à se poser. Si moi j’ai de la chance, je n’aurai jamais la réponse complète, c’est bien plus le fun chercher que trouver. 

La technique sert la créativité.


Je voulais mettre au clair dès le départ que mon objectif dans mon enseignement, c’est que la technique sert la créativité. Il faut la technique, c’est incontournable et c’est parfois laborieux, mais ce n’est pas le but. Le but est de raconter une histoire avec du visuel cohérent. 

Vous pensez peut-être, mais Nigel (ou Mister Quinn si vous voulez des points boni), moi ça ne m’intéresse pas du tout d’être artiste ou photographe pro, je veux juste des meilleures photos de mon enfant au soccer (c’est-à-dire, football pour nos lecteurs plus civilisés) ou des belles photos de voyage. Sur quel piton je pèse? Je pense que si vous n’investissez aucun effort à aiguiser votre oeil, à voir créativement, et pas uniquement dans l’optique de la technique ou du fonctionnement de l’appareil, peu de gens voudront regarder vos images. Peut-être même pas vous.

Je veux concentrer le regard sur la vague qui frappe le cap, mon premier sujet. Ensuite, les caps en arrière-plan sont des sujets secondaires.

Je vis sur une île paradisiaque et il y a un endroit superbe pour les couchées de soleil à 5 minutes de chez moi. Des caps rouges gigantesques et la mer à perte de vue et des autobus qui visitent chaque soir. Quand je vois un touriste débarquer et pointer sa caméra directement vers les caps et que je sais que dans sa photo on verra de petits caps rouges à l’horizon et un parking gigantesque en avant-plan, j’ai mal pour la personne à qui ce photographe va infliger son oeuvre. Et ça me brise le coeur un peu aussi, est-ce un manque de confiance ou de curiosité qui provoque ce réflexe de prendre une photo, une seule, la plus facile et voilà. Est-ce que c’était vraiment la meilleure version de ce sujet que le photographe était capable de créer?


L’appareil photo ne prendra pas une décision créative.

Il serait dommage de ne pas prendre à coeur la question de votre sujet, car la plupart des caméras sont capables de produire des photos techniquement très bien, mais l’appareil photo ne prendra pas une décision créative. C’est votre job ça.


Et c’est toujours plaisant à partager notre vision du monde avec nos proches et de trouver une fierté dans ce que nous créons.


Peu importe, il me fera plaisir de vous montrer ce que je sais des notions techniques de la photo et ce, plus souvent que des notions de composition ou de créativité. En partie parce que la technique est tellement plus facile à expliquer et d’autre part parce que je suis encore en train d’apprendre comment exprimer et décortiquer mon regard créatif.

Le sujet de notre photo est beaucoup plus facile à lire dans cette image.
J’ai continué à photographier jusqu’à ce que mon sujet soit plus clair dans la photo, avec un geste intéressant et aucune autre distraction visuelle. Prenez beaucoup d’images du même sujet, cela vous coûte juste du temps.

Merci et n’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires. C’est le temps de le faire, il ne doit pas y avoir plus que 50 personnes qui visitent le blogue, alors j’ai le temps de vous répondre ; )

Alors, chers photographes, je vous dis à la prochaine!

Je vous recommande de lire mon prochain article sur le triangle d’exposition.

Et n’oubliez pas de partager l’article, merci!

Nigel

16 commentaires sur “Par où commencer à apprendre la photo? Avec le sujet de notre image.”

  1. Merci de rendre accessibles tes connaissances et, surtout, merci de le faire dans la simplicité et l’humour!

    Je me suis abonnnée 🙂

    1. Merci Christine. Ça fait plaisir et j’avoue que l’humour est en partie pour rendre le contenu plus facile à digérer et légèrement par égoïsme pour que ce soit plus agréable à écrire. Le blogue est littéralement ma 3e job, alors ça a besoin d’être plus divertissant pour moi que Netflix.

  2. Wow Bravo Nigel j`ai adorer le temps avec lequel tu nous livre ton message quelle plume !!! Simplicité et humour toujours plus facile a lire …

Participez à la discussion!